Les débuts de l'association

C'est l'année dernière que j'ai soufflé l'idée de créer une association à mes maîtres (oui faut bien que je les aide des fois!)

On s'est posés calmement et on s'est dit qu'on avait envie de faire quelque chose à notre petit niveau pour agir pour la planète et puis aussi pour les humains et les animaux.

On a contacté la DIRECTTE ou on nous a bien expliqué que les budgets étaient serrés mais que pour une entreprise d'insertion il devrait pouvoir débloqué un peu de budget. Alors ma maîtresse à longtemps taper sur son ordinateur et le maître lui à compter. On s'est pas mal creuser les neurones un truc à vous rendre chat quoi !

Puis au bouts de quelques mois on a réussi à sortir un dossier bien ficelé avec tout un tas de mots et de tableaux avec des chiffres ( bon là j'avoue moi ça me dépasse un peu je suis plus dans le concret moi)

Bon j'aime mieux vous dire qu'ils sont passés par des moments de stress mais heureusement pour eux j’étais toujours là pour faire le clown et pour les faire rires dans les moments de doute.

20151006 105205

L'association était née, le projet défini on allait mettre en place un projet d'insertion en horticulture en vente et en télémarketing , selon les prévisions ça correspondait à créer 5 contrats de travail les deux premières années.

Il nous manquait plus qu'à trouver l'endroit.

 

 

Je vous poste un petit reportage photo pour vous montrer l'endroit que l'on a trouvé et à quoi ça ressemblait avant que mon maître y mette sa papatte.

C'est pas mal. Enfin moi comme vous pouvez voir j'y suis pas mal. J'ai de nouvelles responsabilités vu que je dois surveiller les travaux, le terrain et les poules aussi. Mais bon ça va je gère.

Pendant ce temps ma maîtresse finalise le dossier qu'elle doit envoyer aux administrations.

Et la patatras c'est la catastrophe : La grosse tuile qui tombe d'un coup.

La responsable insertion de la DIRECCTE explique que malheureusement- elle le déplore - et s'en excuse - mais bien sur ce n'est pas de sa faute – il n'y a pas d'argent alloué par l’État pour de nouvelles structure d'insertion. Voir même celles en place vont devoir diminuer leurs effectifs.

Bon alors là OK je ne suis qu'une Berger Allemand et ok je comprends pas toutes les subtilités des hommes mais c'est quoi ce délire !!!!!!!!!!

On nous rabâche depuis des mois à la télé que le gouvernement veut faire diminuer le chômage en insistant sur la formation et la ré-insertion professionnelle et en fait bah non y a pas d'argent !!!

Je vais finir par croire que le Monsieur à 20 h il nous raconte n'importe quoi !!!

 

Enfin, toujours est il que là on se retrouve bien comme des cons (si si a ce moment là il n'y a pas d'autre expression).

Bilan du jour : à quoi ça sert tous ça maintenant. Une chose est sure il va falloir rebondir et vite !

 

Un pas en avant .... deux pas en arrière....

Donc on en était la une association d'insertion avec tout en place mais pas de personnes à ré-insérer. C'est pas mal comme concept mais un peu vide tout de même. Ça sentait un peu la défaite !

Pourtant non il faut se relever et faire différemment.

Notre volonté d’être proche de la nature et d'accompagner des personnes n'a pas fléchie Mais comment faire pour que ça fasse vivre l'association financièrement j'entends ?

Et comme tout problème a sa solution le notre en avait bien évidemment une aussi. Et tel Windows faisant sa mise à jour l'association Espoir Nature 2.0 voyait le jour. ( pour les plus anciens : tel le phœnix renaissant de ses cendres)

On voulait éduquer les gens sur le jardinage et l'environnement  la vente et le télémarketing :

OK on peut pas le faire sous forme de chantier d'insertion et bah tant pis on le fera sous forme d'ateliers, d'animations et de formations professionnelles !

 

Et c'est là que maîtresse reprend son ordinateur et refait ENCORE un autre dossier ( faudrait que ma maîtresse elle soit employée comme faiseuse de dossier)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau